Économie comportementale du Covid : RESPIRE et CONFINOBS

De quoi s'agit-il ?

RESPIRE et CONFINOBS sont deux projets financés par l’ANR et la Région Occitanie.

Dans les deux projets, l’idée générale était de mobiliser les outils de l’économie comportementale pour mieux comprendre l’adhésion et les comportements d’observance des agents face aux recommandations et restrictions sanitaires.

Les projets combinent plusieurs outils expérimentaux qui, pour chaque sujet testé, permettent de mesurer avec précision les différentes dimensions comportementales (par exemple, l’aversion au risque, l’impatience, l’altruisme ou la confiance), et leurs évolutions pendant la crise sanitaire.

 

Les chercheurs ont obtenu :

– des résultats sur l’acceptabilité de différents programmes de lutte contre l’épidémie, notamment lorsque les débats portaient sur les alternatives à la prolongation des confinements (https://www.thelancet.com/journals/lanpub/article/PIIS2468-2667(20)30285-1/fulltext https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S026499932200284X )

– des résultats sur l’effectivité d’un nudge de comparaison de sociale pour améliorer l’observance des confinements (https://econtent.hogrefe.com/doi/10.1027/1864-9335/a000483 )

– un document bilan qui discute les dimensions comportementales pouvant influencer le respect des mesures de confinement et l’adoption des gestes barrières (https://www.medecinesciences.org/en/articles/medsci/full_html/2022/06/msc220054/msc220054.html)

– analyse des consommations de produits à effets addictifs (alcool, tabac, jeux d’argent, écran, etc.) en lien avec le confinement et le retour à la normale : y-a-t-il « résilience » ou au contraire « hystérèse » des variations de consommation repérées pendant le confinement? (contacter Bruno Ventelou pour un ‘working-paper’ : bruno.ventelou@univ-amu.fr)

D’autres travaux sont en cours dans les labos partenaires. Dans un futur proche, la répétition de la collecte de données comportementales sur les mêmes sujets pourra permettre de discuter le caractère endogène des préférences économiques et sociales, et la question de la résilience psychologique des populations frappées par la crise.

Equipe-projet et laboratoires partenaires :

Ismael Rafai, Bruno Ventelou ; AMSE : https://www.amse-aixmarseille.fr/fr

Thierry Blayac, Dimitri Dubois, Sébastien Duchêne, Marc Willinger ; CEE : https://www.cee-m.fr/fr

Phu Nguyen-Van ; Economix : https://economix.fr/

Sophie Massin ; LEM : https://lem.univ-lille.fr/

D'autres initiatives mémorielles

Projet de recherche

COVIDEUIL

← Retour aux initiatives mémorielles covideuil Mort et deuil sous Covid-19 La difficulté des adieux et l’empêchement de pratiquer les rites funéraires pendant l’épidémie de

Lire la suite »
Projet de recherche

Distancing

← Retour aux initiatives mémorielles Distancing De quoi s’agit-il ? Le projet s’inscrit dans la priorité Éthique – Sciences humaines et sociales et le sous-thème

Lire la suite »