qui sommes nous ?

L’Institut, c’est la volonté d’un collectif diversifié  de constituer un lieu de mémoire active et numérique avec la société civile et les chercheurs pour penser ensemble la pandémie Covid-19. 

La Présidente

La Présidente, Pr. Laëtitia Atlani-Duault
La Présidente, Pr. Laëtitia Atlani-Duault

La Présidente

 

Laëtitia Atlani-Duault est anthropologue, Directeur de recherche à l’IRD au CEPED (Université de Paris, INSERM, IRD), Directrice du WHO Collaborative Center for Research on Health and Humanitarian Policies and Practices de l’IRD, nouvellement labélisé par l’Organisation mondiale de la santé, et Professeur affiliée à la Mailman School of Public Health de l’Université Columbia à NewYork. Elle a reçu la médaille de bronze du CNRS pour ses recherches en anthropologie. Ses travaux portent sur l’impact sociétal des crises sanitaires et humanitaires, et sur la fabrique et la gouvernance des réponses apportées à ces crises. Elle a été récemment Senior Advisor for Humanitarian Affairs au siège des Nations Unies à New York (2012-2015), Visiting Human Rights Fellow à la Roosevelt House Public Policy Institute (2012-2015) et Visiting Professor à l’Université Columbia – Mailman Scool of Public Health de New York (2015-2017). En rentrant en France, elle a monté le nouveau Centre d’excellence sur la recherche en santé en contexte de crises humanitaires et sanitaires de l’Organisation mondiale de la santé, dont elle assure la direction. Elle enseigne à l’Université de Paris, l’EHESS, Sciences Po et l’Université Columbia, et elle est membre du comité de pilotage d’INSERM – REACTing, ainsi que de la Commission indépendante d’enquête sur les abus sexuels dans l’Eglise de France, présidée par J.M. Sauvé. Laëtitia Atlani-Duault est membre du Conseil scientifique COVID-19 et du Comité CARE-COVID-19. Elle est la fondatrice de l’Institut COVID-19 Ad Memoriam.

Les Présidents d'honneur

Le Président d'honneur, Pr. Jean-François Delfraissy
Le Président d'honneur,
Pr. Jean-François Delfraissy
La Présidente d'honneur  Pr. Françoise Barré-Sinoussi
La Présidente d'honneur
Pr. Françoise Barré-Sinoussi

Jean-François Delfraissy est médecin immunologue et professeur. Il préside le Conseil scientifique Covid-19 et est Président d’honneur de l’Institut Covid-19 Ad Memoriam. En 2005, il est nommé Directeur de l’Agence Nationale de Recherche sur le Sida et les Hépatites Virales (ANRS), avant de devenir, en parallèle, Directeur de l’Institut de microbiologie et maladies infectieuses de l’institut national de santé et de la recherche médicale (ITMO/INSERM). Il participe en 2010 à la création du Groupe REACTING/INSERM AVIESAN qui effectue de la recherche en situation d’urgence. En 2014, il est sollicité par le gouvernement et devient délégué Interministériel de la lutte contre EBOLA. En 2017, Jean-François Delfraissy est nommé Président du Comité Consultatif National d’Ethique (CCNE). Depuis 2017, il est Président du « Think Tank » Santé Mondiale 2030.. 

Françoise Barré-Sinoussi est membre de l’Académie des Sciences en France et de la « National Academy of Medicine » aux USA. Elle a dirigé l’unité « Régulation des Infections Rétrovirales » à l’Institut Pasteur jusqu’en 2015. Impliquée dans la recherche en rétrovirologie depuis le début des années 70, elle est reconnue pour ses contributions dans le domaine du VIH/sida, notamment en tant que premier auteur de la publication qui annonce en 1983 la découverte du virus responsable du sida, nommé plus tard VIH, découverte qui lui vaudra le prix Nobel de médecine en 2008. Auteur et co-auteur de plus de 300 publications, Françoise Barré-Sinoussi a été et est encore membre de nombreux comités de haut niveau en France et à l’étranger. Officiellement à la retraite, Françoise Barré-Sinoussi n’en reste pas moins active sur la scène internationale. Elle est notamment Présidente du Conseil d’administration de Sidaction, Présidente d’honneur du Réseau International et du Département de Virologie de l’Institut Pasteur, vice-présidente du « »Think Tank » Santé Mondiale 2030 et présidente du Comité Analyse, Recherche et Expertise, CARE-COVID-19. Elle est Présidente d’honneur de l’Institut Covid-19 Ad Memoriam.

Le Président d'honneur, Pr. Jean-François Delfraissy
Le Président d'honneur,
Pr. Jean-François Delfraissy

Jean-François Delfraissy est médecin immunologue et professeur. En 2005, il est nommé Directeur de l’Agence Nationale de Recherche sur le Sida et les Hépatites Virales (ANRS), avant de devenir, en parallèle, Directeur de l’Institut de microbiologie et maladies infectieuses de l’institut national de santé et de la recherche médicale (ITMO/INSERM). Il participe en 2010 à la création du Groupe REACTING/INSERM AVIESAN qui effectue de la recherche en situation d’urgence. En 2014, il est sollicité par le gouvernement et devient délégué Interministériel de la lutte contre EBOLA. En 2017, Jean-François Delfraissy est nommé Président du Comité Consultatif National d’Ethique (CCNE). Depuis 2017, il est Président du Think Tank–Santé Mondiale 2030. Il préside le Conseil scientifique Covid-19 et est Président d’honneur de l’Institut Covid-19 Ad Memoriam

La Présidente d'honneur  Pr. Françoise Barré-Sinoussi
La Présidente d'honneur
Pr. Françoise Barré-Sinoussi

Françoise Barré-Sinoussi est membre de l’Académie des Sciences en France et de la « National Academy of Medicine » aux USA. Elle a dirigé l’unité « Régulation des Infections Rétrovirales » à l’Institut Pasteur jusqu’en 2015. Impliquée dans la recherche en rétrovirologie depuis le début des années 70, elle est reconnue pour ses contributions dans le domaine du VIH/sida, notamment en tant que premier auteur de la publication qui annonce en 1983 la découverte du virus responsable du sida, nommé plus tard VIH, découverte qui lui vaudra le prix Nobel de médecine en 2008. Auteur et co-auteur de plus de 300 publications, Françoise Barré-Sinoussi a été et est encore membre de nombreux comités de haut niveau en France et à l’étranger. Officiellement à la retraite, Françoise Barré-Sinoussi n’en reste pas moins active sur la scène internationale. Elle est notamment Présidente du Conseil d’administration de Sidaction, Présidente d’honneur du Réseau International et du Département de Virologie de l’Institut Pasteur, vice-présidente du « Think Tank Santé Mondiale 2030 » et présidente du Comité Analyse, Recherche et Expertise, CARE-COVID-19. Elle est Présidente d’honneur de l’Institut Covid-19 Ad Memoriam.

Conseil de la présidence

Le Conseil de la  présidence se compose, au démarrage de l’Institut, de Sadek Beloucif, Franck Chauvin, Alain Cordier, Eric Garandeau, Antoine Garapon, Denis Malvy. Chacun pilote les activités qui relèvent de sa compétence.


Sadek Beloucif 
est Professeur d’anesthésie-réanimation à l’Université Sorbonne Paris Nord et au CHU Avicenne de Bobigny, Assistance Publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP). Intéressé par les questions éthiques, il a été membre du Comité Consultatif National d’Ethique (CCNE) de 1999 à 2007 et Président du Comité d’Orientation de l’Agence de la Biomédecine, instance chargée des questions éthiques des transplantations d’organes, des recherches sur les cellules souches embryonnaires et de l’AMP. Depuis 2013, il est Président du Syndicat National des Médecins, Chirurgiens, Spécialistes, et Biologistes des Hôpitaux Publics (SNAM-HP). Il est également Président de l’Association l’Islam au XXIe siècle (islamxxi.com) et Président élu du Conseil d’Orientation de la Fondation de l’Islam de France.


Franck Chauvin 
est Président du Haut Conseil de Santé Publique (HCSP) depuis 2017 après en avoir été le vice-président et avoir exercé depuis 2011 la présidence de la Commission dédiée à l’évaluation, la stratégie et la prospective en matière de santé publique. Il est un spécialiste de la prévention en cancérologie et a créé le Centre Hygiéne, plate-forme de santé publique du canceropôle Lyon Auvergne Rhône-Alpes, dédiée à la prévention des cancers. Il est Professeur de santé publique à l’université Jean Monnet de Saint-Etienne, dans laquelle il a participé à la création de l’Institut Universitaire de Prévention et de Santé Globale (PRESAGE). Il est également Directeur de la prévention et de la santé des populations au CHU de Saint-Etienne. Il a conduit ou a participé à l’élaboration de plusieurs plans ou rapports nationaux concernant la santé publique, comme par exemple la prévention des comportements à risque de cancers, ainsi que des travaux du HSPC, comme le plan « Priorité Prévention ». Il dirige une équipe de recherche sur le thème de la participation des personnes dans les programmes de prévention et dirige l’axe « prévention des cancers » au sein d’un Centre d’Investigation Clinique (CIC-EC) INSERM. Franck Chauvin a aussi été Vice-Président de la Ligue Nationale Contre le Cancer de septembre 2013 à juin 2019.


Alain Cordier 
est inspecteur général des finances honoraire, membre du conseil scientifique de l’assurance maladie, membre du comité d’éthique du Lab Santé, administrateur de France Parkinson, du Fonds pour l’innovation en immunopathologie et de la Fondation des Amis de l’Arche. Il a notamment exercé les fonctions suivantes : Conseiller spécial du Directeur général de l’ARS Ile-de-France, membre du Collège de la Haute Autorité de Santé, Président de la Commission des stratégies de prise en chargeVice-Président du Comité Consultatif National d’Ethique (CCNE), Vice-Président du Haut Conseil pour l’Avenir de l’Assurance Maladie, Président du Conseil d’Orientation de l’Agence de la Biomédecine, Président du Conseil de la Caisse Nationale de Solidarité pour l’Autonomie, Président du Directoire de Bayard Presse, et Directeur Général de l’AP-HP.


Eric Garandeau 
a oeuvré pendant vingt-cinq ans au service de l’Etat dans le domaine de la culture, l’audiovisuel, la révolution numérique, l’architecture et les grands projets. Inspecteur général des finances, il a travaillé sur des projets culturels, internationaux ainsi que sur le projet stratégique de France Télévisions avant d’être nommé conseiller du Ministre de la culture (2002-2004), conseiller du Président de la République (2007-2010), Directeur juridique et financier du Centre National du Cinéma et de l’image animée (2004-2007) puis Président du CNC, Vice-Président du Conseil d’administration du festival de Cannes, Administrateur de France Télévisions et d’Arte (2011-2013), puis initiateur et Directeur du projet Intelligence Campus au Ministère des armées (2015-2017). En disponibilité de la fonction publique, il a créé Garandeau consulting pour mener des missions de conseil et piloter des projets innovants aux frontières du public et du privé, de la culture et de l’industrie, de l’audiovisuel et du numérique, du national et de l’international. Eric Garandeau est aussi écrivain.


Antoine Garapon 
est juriste et magistrat. Après ses études à l’École nationale de la magistrature, il est nommé juge des enfants à Valencienne puis à Créteil. Il est ensuite Maître de conférences à l’Ecole nationale de la magistrature. Depuis 2004, il est Secrétaire Général de l’Institut des Hautes Etudes sur la Justice. Co-Directeur de la rédaction de la revue Esprit, il dirige la collection Bien commun aux Editions Michalon et anime une émission hebdomadaire sur France Culture, Matières à penser. Dernière publication : La justice digitale. Révolution graphique et rupture anthropologique, PUF, 2018 (avec Jean Lassègue).


Denis Malvy 
est médecin, Professeur de maladies infectieuses et tropicales depuis 2005. Il exerce les fonctions de Chef de l’Unité de Médecine Tropicale et Santé Internationale Clinique au CHU de Bordeaux et Directeur du Département universitaire de Médecine et Santé Tropicales à la Faculté de médecine de l’Université de Bordeaux. Son domaine de recherche est la recherche translationnelle en santé globale orientée vers la recherche clinique en contexte épidémique. Il est engagé depuis plusieurs années dans l’intervention et l’évaluation du soin en contexte de crise humanitaire et en terrain de guerre et de conflits civils. Il est coordinateur d’études et essais cliniques conduits en Afrique sub-saharienne. Cette activité est développée dans l’axe maladies infectieuses émergentes constitutif de l’équipe maladies infectieuses et pays du sud et dont il est responsable au sein du centre INSERM 1219. Depuis 2019, il est Membre correspondant de l’Académie Nationale de Médecine. Il est également conseiller épiscopal de la Métropole orthodoxe roumaine d’Europe occidentale et méridionale. Il est membre du Conseil scientifique COVID-19.

Les partenaires

De nombreux acteurs ont déjà rejoint l’initiative de l’Institut :

  • CNRS, INSERM, Institut Pasteur,ANRS-MIE, Comité Consultatif National d’Ethique, Sciences Po, Université de Bordeaux, Université de Saclay, Institut des Hautes Etudes de la Justice, Ecole Normale Supérieure, l’Institut du Médicament, Global Research Institute of Paris,
  • Organisation Mondiale de la Santé, Haut Conseil de la Santé Publique, Santé Publique France, Fédération Hospitalière de France (FHF),
    Association France Victimes / Paris Aide aux Victimes, Association ATD Quart Monde, Espace de réflexion éthique de la région Île-de-France-de-France, Centre National de Ressources et de Résilience (Cn2r), Syndicat National des Médecins, Chirurgiens, Spécialistes, Biologistes et Pharmaciens des Hôpitaux Publics, SAMU 93, etc,
  • L’ensemble des grandes communautés religieuses de France,
  • Des artistes de toutes les disciplines (peintres, musiciens, cinéastes, écrivains,…) et des professionnels (directeurs de théâtres, d’orchestres, d’opéras, éditeurs, producteurs de cinéma, diffuseurs TV, plateformes de cinéma en ligne, etc).


Cette liste de partenaires est par définition ouverte à quiconque pourra apporter ses lumières et propositions par tout moyen possible
. L’institut Covid-19 Ad Memoriam se rapprochera d’initiatives similaires dans d’autres pays, grâce notamment au partenariat scientifique avec l’Organisation Mondiale de la Santé.